Les démarches à suivre avant la pose d

Vous envisagez de créer un espace de vie dans votre jardin ou sur votre terrasse ? L’installation d’une pergola adossée ou autoportante fait partie des solutions qui s’offrent à vous. En plus de vous protéger des rayons du soleil et des intempéries, cette construction extérieure embellit également votre habitation. Sachez que pour pouvoir poser une pergola dans votre espace extérieur, vous devriez d’abord connaitre les démarches administratives et les respecter.

Quelle démarche pour une pergola adossée ?

La pergola adossée est avant tout un type de pergola. Sa particularité est qu’elle a une partie qui s’appuie sur l’une des façades de l’habitation. De ce fait, elle ne dispose dans la majorité des cas que de deux piliers. L’avantage de cette structure est qu’elle peut faire office de prolongement de la maison sur la terrasse.

Quelle est la démarche avant d’installer une pergola adossée ou murale ? Alors, vous avez besoin d’effectuer une déclaration préalable de travaux auprès de la mairie si la surface occupée sur le sol n’excède pas 20 m². Un certificat d’urbanisme ou une autorisation d’urbanisme est fourni par la mairie si la demande est acceptée. Pour télécharger votre document de déclaration préalable de travaux, vous pouvez visiter ce site.

Par contre, si ce seuil est dépassé, autrement dit, si l’emprise au sol est supérieure à 20m², vous devez demander un permis de construire. Tout comme la déclaration préalable de travaux citée précédemment, cette démarche doit également se faire auprès de votre mairie. Pour télécharger votre formulaire de demande de permis de construire, nous vous conseillons de suivre ce site.

Quelle démarche pour une pergola autoportante ou indépendante ?

La pergola autoportante, comme son nom l’indique, est une structure extérieure posée d’une manière indépendante. Ce qui signifie qu’elle n’est pas accolée à la maison. Elle dispose de 4 piliers qui servent de supports. L’avantage de la pergola autoportée est qu’elle peut s’installer dans n’importe quel endroit. Vous pouvez par exemple la poser au jardin, sur la terrasse, au bord de la piscine, etc.

Si vous envisagez d’installer une telle annexe chez vous, voici les démarches administratives à respecter :

· Si l’emprise au sol est inférieure à 5m² : si elle ne se trouve pas en secteur sauvegardé, aucune formalité administrative n’est exigée ;

· Si l’emprise au sol est comprise entre 5m² et 20 m² : vous devez réaliser une déclaration préalable de travaux auprès de la mairie concernée ;

· Si la surface est supérieure à 20m² : si la surface occupée par la pergola autoportée sur le sol excède 20 m², vous devez demander un permis de construire.

Quelle sanction en cas de non-respect des formalités administratives ?

Si vous procédez à la pose de votre pergola sans procéder à aucune démarche administrative préalable, vous encourez alors une amende de 300.000 €. À cela peut s’ajouter le frais de démolition de la structure. Pour éviter cela, informez-vous auprès de votre mairie sur les démarches administratives exigées.